image de fond

Objectifs du programme

Les objectifs de cette mention mettent l’accent sur la pluridisciplinarité à inscrire dans des formations qui visent des orientations scientifiques tournées vers une dimension environnementale et notamment la prise en compte des contraintes liées au terrain. Cette dimension est de plus en plus présente dans les domaines de l’aménagement de l’espace, des sciences de la terre et du génie urbain qui structurent les différentes spécialités de la mention.
  Le renouvellement des approches relatives à la durabilité, à l’environnement et aux risques constitue donc le cadre commun qui fonde la mention du Master Urbanisme, environnement, aménagement (URB’EA). La pluridisciplinarité de la mention se traduit par une répartition équilibrée entre les matières des sciences sociales et humaines, les matières relevant des techniques du génie urbain et des sciences de la Terre et de l’environnement, et les matières liées à la formalisation de l’espace et à la démarche de projet.
  Les spécialités de cette mention partagent des objectifs de formation axés sur le devenir, la préservation ou l’aménagement des territoires, notamment en lien aux impacts de l’activité humaine, à la préservation des ressources, au développement de l’urbanisation, à l’organisation des services urbains, etc. Elles s’appuient également sur un socle de connaissances scientifiques à acquérir et à développer dans des applications, des pratiques de projet ou des techniques de production qui fait appel à plusieurs champs disciplinaires.
  Ainsi les questions de vulnérabilité aux risques et aux pollutions, de ressources, de patrimoine culturel et naturel, de prise en compte du changement climatique ou de la durabilité dans les projets urbains - renforcent la transversalité des spécialités de la mention de Master URB’EA.
  Ces questions renvoient à des domaines où les spécialistes de géosciences (combinaison sol-climat, risques, géotechniques, effets de site, etc.) ont toute leur place dans la mise en oeuvre d’une ville durable. De même, les facteurs techniques, économiques et humains de la production du bâtiment et des travaux publics nourrissent le champ de l’urbanisme opérationnel. Et inversement, l’urbanisme et l’aménagement réinterrogent les relations homme/milieu et les techniques environnementales dans le champ culturel et social de la formalisation de l’espace.
  En ce sens, des conférences transversales et des enseignements mutualisés permettront de valoriser ces orientations communes et d’enrichir les orientations de chacune des spécialités en posant, de manière inédite, les problématiques environnementales dans un continuum entre sol, sous-sol, milieux naturels, paysages, ouvrages et villes.
Localisation géographique possible pour ce Master :
  • Reims


Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous référer au site Web de la composante en cliquant ici.

Compétences à acquérir

Objectifs en termes de connaissances scientifiques à acquérir

La spécialité Urbanisme durable et aménagement vise à développer les connaissances relatives aux logiques d’organisations des urbanisations. Elle cherche à mettre en lumière les nouveaux champs d’actions induits par les évolutions contemporaines et vise le développement de nouveaux outils.
Cela implique également de développer chez les étudiants une bonne connaissance des systèmes de décisions et des logiques de gouvernance. Ces connaissances pluridisciplinaires, à la fois théoriques et pratiques, mobilisent des enseignements issus des sciences humaines et sociales, des techniques du génie urbain et des sciences de l’environnement.
Les enseignements donnent également aux étudiants des bases méthodologiques et des outils techniques spécifiques à la formalisation de l’espace et à la démarche de projet, notamment par des ateliers. L’acquisition de ces connaissances se fait selon deux parcours – « Urbanisme durable et Etudes Urbaines » ( dispensé à Reims) et « Urbanisme opérationnel et Patrimoine » (dispensé à Troyes) - qui permettent des acquisitions spécifiques.

Objectifs en termes de compétences à acquérir

Les spécialités de cette mention partagent des objectifs de formation des étudiants à la fois dans le domaine de la recherche et vers des applications professionnelles. Cela se traduit par une recherche de synergie avec les milieux professionnels et les acteurs locaux, à un niveau régional et national.
Cela se traduit également par une même importance accordée aux stages au sein des spécialités. La mention privilégie aussi les échanges internationaux et la communication en anglais.
La spécialité Urbanisme durable et aménagement développe chez l’étudiant des compétences d’urbaniste et une capacité à s’inscrire dans la complexité des domaines et des techniques de l’aménagement urbain durable. Les compétences professionnelles couvrent l’acquisition de capacités d’analyse, d’aide à la décision, de gestion et de proposition. Elles ciblent la capacité à conduire et à coordonner des projets pluridisciplinaires en équipe. Les stages et les ateliers, en liaison avec un commanditaire, constituent des moyens pédagogiques privilégiés dans la visée professionnalisante de cette formation.
Les compétences en matière de recherche s’inscrivent dans la continuité de l’accent mis sur le développement durable et les problématiques de climat dans le cursus. Elles visent à développer une recherche théorique ou appliquée qui interroge les pratiques de l’urbanisme et du développement territorial, notamment en lien aux expériences professionnelles des étudiants.
 

Modalités pédagogiques

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux et/ou de travaux dirigés et/ou travaux pratiques en présentiel.

Contrôle des connaissances

Les modalités de contrôle des connaissances sont portées à l'attention des étudiants dans le mois suivant la rentrée universitaire.

Fiche modifiée le : 21-03-2017
Année universitaire 2017 / 2018
Document non contractuel sous réserve d’accréditations, de modifications et d’ouverture