image de fond

Objectifs du programme

La politique scientifique de la Mention de Master Droit Privé consiste tout d’abord à assurer un socle de connaissances fondamentales et communes à tous les étudiants. Ces connaissances doivent impérativement être acquises par tout juriste de Droit Privé quel que soit son parcours professionnel à venir. De plus, une partie différenciation a été établie destinée à fournir aux étudiants des connaissances spécifiques requises par les différents métiers du droit (notaires, avocats, huissiers, juristes en entreprise, professions universitaires, magistrats …)

Ce Master 1 permet l'accès aux Masters 2 suivants: Localisation géographique possible pour ce Master :
  • Reims


Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous référer au site Web de la composante en cliquant ici.

Compétences à acquérir

La 1ère année de Master mention Droit Privé a pour objectif de donner aux étudiants une solide formation en Droit Privé. Ce qui implique l’existence d’un tronc commun au 1er semestre et au 2ème semestre composé d’une matière fondamentale (Droit civil : S1 et Droit commercial : S2).

Ce socle commun de connaissances et de compétences favorise la réorientation des étudiants qui, soit ne sont pas sélectionnés dans le M2 de leur choix, soit souhaitent changer leur orientation par rapport à leur choix originel. On peut relever, en effet, que certains étudiants décident de leur orientation, à la faveur, notamment, d’un stage réalisé dans le cadre de cette 1ère année de Master.

A ce socle commun de connaissances et de compétences s’ajoutent ensuite des matières de Droit privé plus spécifiques, choisies par les étudiants, propres à constituer des pré-requis indispensables à la poursuite de la formation dans la spécialité qui sera finalement choisie en Droit fiscal des affaires, Droit bancaire et financier, Droit du travail approfondi, Procédures civiles d’exécution, Procédure pénale, Technique du droit du patrimoine privé …

Ce socle commun des connaissances et de compétences et ces pré-requis sont acquis dans le cadre des cours et des travaux dirigés. Ces derniers ont vocation non pas à refaire un cours mais à développer l’esprit d’analyse (compréhension et traitement des problèmes juridiques) et de synthèse (sur la base de l’initiation acquise dans le parcours universitaire précédent) des étudiants ; à développer leur aptitude au diagnostic juridique sur des situations concrètes de plus en plus complexes ; à apprendre à construire une argumentation pertinente et rigoureuse et de la développer.
 

Modalités pédagogiques

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux et/ou de travaux dirigés et/ou travaux pratiques en présentiel.

Contrôle des connaissances

Les modalités de contrôle des connaissances sont portées à l'attention des étudiants dans le mois suivant la rentrée universitaire.

Fiche modifiée le : 14-06-2017
Année universitaire 2017 / 2018
Document non contractuel sous réserve d’accréditations, de modifications et d’ouverture