image de fond

Objectifs du programme

La spécialité Droit Pénal, Sciences Criminelles et Criminologie appliquée est indifférenciée. Ce caractère entraîne l’obligation pour les étudiants de rédiger un mémoire de 50 à 100 pages sur un sujet posé par un enseignant de l’équipe pédagogique. Ce dernier encadre et suit l’étudiant au cours de l’année universitaire. Le mémoire tient une place importante dans la formation. Il permet, notamment, d’évaluer les capacités d’analyse, de synthèse, de discussion et de réflexion de son auteur. Il prépare l’étudiant à la rédaction d’une thèse ou à sa vie professionnelle.

L’équipe pédagogique tient à ce que les étudiants soient familiarisés à la recherche appliquée. Une telle recherche nous paraît fondamentale en Droit pénal et Sciences Criminelles. Elle permet aux étudiants de se confronter à la pratique, d’étudier sur le terrain la mise en Ĺ“uvre des réformes, qui sont nombreuses en notre domaine …

Cette orientation se traduit, chaque année, par un travail collectif effectué sous la responsabilité d’un ou de deux enseignants de l’équipe pédagogique. Ces derniers, au début de l’année universitaire, tracent les grandes lignes de cette recherche au regard du sujet à traiter, indiquent la méthodologie de recherche à adopter …

En outre, les étudiants suivant cette formation assistent aux conférences et aux colloques organisés à Reims dans la Faculté de Droit et par le CEJESCO (centre rémois de recherche en Droit Privé). A ce dernier titre, en harmonie avec les orientations scientifiques de la spécialité, les étudiants ont pu assister aux colloques organisés à Reims, consacrés, en 2008, à la Défense pénale et, en mars 2010, aux Immunités pénales.
  Localisation géographique possible pour ce Master :
  • Reims


Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous référer au site Web de la composante en cliquant ici.

Compétences à acquérir

La spécialité Droit Pénale et Sciences Criminelles a vocation à former des pénalistes. Elle a pour objectifs de donner aux étudiants les compétences théoriques et pratiques nécessaires au traitement d’un dossier pénal non seulement au regard du fond du droit, mais aussi de la forme. Ce qui induit une maîtrise du Droit pénal général, du Droit pénal spécial et de la Procédure pénale. L’accent est également mis sur l’acquisition des connaissances solides sur l’Exécution des peines, matière, à l’heure actuelle, incontournable.

La spécialité a, par ailleurs, pour objectif de donner aux étudiants une culture pluridisciplinaire utile pour leur métier futur. Ainsi, il paraît judicieux que l’étudiant puisse comprendre un rapport d’expertise et dialoguer avec l’expert. C’est la raison pour laquelle l’étudiant doit avoir des compétences en Médecine légale et en Psychiatrie. Face au développement de la Police scientifique au cours des enquêtes et de son impact dans les affaires pénales, il doit connaître ce domaine. Il doit, de même, avoir des compétences en Criminologie et des connaissances précises en ce qui concerne les Politiques de sécurité. Les langues ne sont pas négligées. Les étudiants suivent des cours de Droit en Anglais (étude sur le système de Common Law). L’objectif, notamment, est la maîtrise du langage juridique.

De nombreux étudiants passent des concours. Ils doivent, en conséquence, posséder une véritable culture générale, être capables de traiter le sujet posé, de répondre aux questions posées par tel ou tel membre du jury : la formation intègre une unité de culture générale (problèmes de sécurité).

De plus, les étudiants seront vivement incités à préparer les certificats : C2i 1 et C2i 2 Métiers du Droit.

Modalités pédagogiques

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux et/ou de travaux dirigés et/ou travaux pratiques en présentiel.

Contrôle des connaissances

Les modalités de contrôle des connaissances sont portées à l'attention des étudiants dans le mois suivant la rentrée universitaire.

Fiche modifiée le : 14-06-2017
Année universitaire 2017 / 2018
Document non contractuel sous réserve d’accréditations, de modifications et d’ouverture